Lettre à ma fille

Ma fille,

Si tu lis cette lettre, cela veut dire que tu as bien grandi et que tu sais lire. J’ai écrit ce petit bout pour te donner quelques indications quant à cette vie que tu abordes fraîchement. J’espère qu’elles te serviront.

Tu portes mon nom de famille et l’un de tes prénoms est celui d’une dame qui m’a apporté beaucoup dans cette vie. J’espère pouvoir saisir l’occasion de pouvoir t’expliquer tout cela en long et en large.

Pour les autres prénoms, demande à ta mère.

Rien n’est facile

Eh oui !!! ça peut être comme un choc. Mais rien n’est facile. Tu l’auras remarqué avec le fait de manger quand tu dois utiliser tes dents pour les choses solides. Mais tu y prends du plaisir, donc tu ne remarques rien. Elle ne fait pas de cadeau. Ne pense pas que ta vie en famille durera pour l’éternité. Ta mère et moi sommes appelés à mourir. Donc nous faisons l’effort de te donner tous les rudiments qu’il faut. Tout peut changer à tout moment. Donc ne te complais pas trop dans une situation en pensant qu’elle va durer.

La vie donne beaucoup de coups durs

As-tu déjà visionné un match de boxe ? Sinon rappelle à ta mère ou à moi-même pour qu’on te fasse visionner un match. Lorsque le combat se termine, les protagonistes sont amochés. La vie sera ainsi avec toi. Tu seras réellement éprouvée dans ce que tu fais et même dans tes relations avec les autres.

Lors des épreuves, les parties touchées seront ton cœur et ton âme, tes biens les plus précieux.

Sois une personne de qualité

Je t’ai dit tout juste en haut que ton cœur et ton âme sont tes biens les plus précieux. Tu dois les remplir d’amour, de compassion, de sagesse, d’humilité. Toutes ces choses feront de toi une personne exceptionnelle et vraie. Il faudrait que tu dégages la confiance, la rigueur, l’efficacité dans ta manière de faire les choses.

 

Il y a une chose que je souhaiterais que tu fasses : apprends à dire NON. Quand une chose ne te convient pas ou que tu ne veux pas la faire parce qu’elle va te compromettre, dis NON. C’est primordial pour ta vie. Ne minimise personne car tu pourrais apprendre une chose insignifiante qui te permettra de faire de grandes choses.

Trace ta propre route et crée ton histoire

Aujourd’hui, lorsqu’on veut t’appeler, on dit « c’est la fille de….» et on y ajoute mon nom. Je suis sûr que tu en es fière. Mais cela ne doit pas durer éternellement car la vie te demandera des comptes quant à ce que tu as pu réaliser pendant ton passage. Ça me fera énormément plaisir qu’on dise de moi « c’est le père de…. ». Tu dois laisser une empreinte avant ton dernier soupir. Je n’ai pas dit d’être forcément une personne mondialement connue. Sois une personne modèle.

Tu es unique

Oui, tu l’es !! Comme ta mère et moi également. Tu peux avoir des similitudes avec des gens. Mais tu es unique en ton genre. Ne cherche pas à être comme un tel ou une telle. Sois juste toi. N’accepte pas qu’on te compare car « celui qui se compare à d’autres personnes réduit ses bénédictions de la vie ». Suis ta voie et vis. Apprends à compter sur toi-même car tu as les possibilités de faire de grandes choses.

 

Éloigne toi des videurs d’énergie

Ce sont des personnes qui vont tenter de te décourager, te minimiser et mettre à mal ton équilibre psychologique, émotionnel et moral. Je ne te dirai pas comment les détecter parce qu’ils ne portent pas de marque sur le front. Ils sont partout. Ça peut être tes amis, des membres de ta famille. Dès que tu les reconnais, éloigne-toi d’eux.

N’accepte pas

Tu es un être humain comme les autres. Donc n’accepte pas qu’on te catégorise en disant « comme tu es une femme, tu dois faire ci ou ne dois pas faire ça ». Non, non et non. Il n’existe pas de domaine pour les hommes ou pour les femmes. Il existe des domaines pour les Hommes. N’accepte pas qu’on te marche sur les pieds. Si tu as quelque chose à revendiquer, fais-le avec la manière. Si tous les standards ne te correspondent pas, brave les

 

Pratique la juste mesure

Ne fais pas les choses à l’excès. Ne les fais pas également à l’insuffisance. Pratique la juste mesure de sorte à ne pas souffrir des résultats de tes actions qui peuvent être désastreux. Au fur et à mesure que tu vivras et agiras, tu sauras ce que c’est que la juste mesure. N’aie point crainte.

N’oublie jamais Dieu

Tu vas beau compter sur le soutien de tes parents, mais recherche le plus grand soutien qui est celui de Dieu. Sois cramponnée à sa corde quel que soit les difficultés et joies. Il est le meilleur pourvoyeur. Même tes parents dépendent de Lui. Avec Lui, on ne manque de rien du tout. Il saura te donner de l’amour, de la consolation et tout ce que tu recherches.

 

C’est tout ce que j’avais à te dire. J’espère que tu sauras en faire bon usage. Ton père

 

PS : Si vous avez des choses à ajouter, n’hésitez surtout pas.

PARTAGER
Étiqueté avec ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *