L’épreuve du miroir est tétanisante

Le miroir est un objet généralement utilisé pour se regarder soi-même afin de voir si l’on est bien mis ou voir s’il y a quelque chose d’anormal sur le corps. Est-ce la seule utilisation qu’on en fait ? Ne peut-il pas servir à autre chose ?
Je fais partie des gens qui n’utilisent presque jamais le miroir. Je n’en ai pas l’habitude et je ne compte l’adopter de si tôt.
Me regarder dans un miroir ou dans une photographie me fait un effet qui me met dans un malaise profond. Au salon, nous avons un miroir de grand format que j’évite. Il suffit juste que je me mette devant lui pendant quelques minutes sans but précis pour qu’il me gâche le moment présent et si c’est le matin, ma journée sera mauvaise.
Le regard de mon reflet me met dans une gêne car je vais commencer à me remettre en question et même pour les actes insignifiants que je dois poser. J’ai peur de mon regard très critique.

Mon cerveau est très puissant pour formuler des hypothèses. Le questionnement ne cesse point tant que je ne dors pas. Cela a de l’impact sur ma productivité et c’est pénible. La question que je me pose souvent : est-ce que la remise en question QUOTIDIENNE est nécessaire ?

À cette question, une phrase qu’un aîné m’a dite me revient très souvent : « Comporte toi comme si tu allais mourir aujourd’hui et planifie comme si tu n’allais jamais mourir ».
Pour mieux évaluer mon évolution, j’ai recours à un exercice quotidien qui me fait du bien. Je tiens un cahier dans lequel je raconte ma journée. Je le fais le même exercice le matin afin d’exprimer mon état d’âme et prendre les décisions qu’il y a à prendre. Ça me décharge émotionnellement e psychologiquement.

Pour m’assurer de la véracité de mon observation, je demande à 5 personnes qui me sont proches de donner leur avis sur moi sans faux fuyant. Si vous vivez avec des gens, je vois conseille de consulter de deux d’entre eux ou une seule personne. Elles vous diront la vérité sans vous chouchouter. Ma mère ne me loupe pas quand je vais la voir. Lol.
Cela me guide comme il faut. Ils sont mes miroirs. Je ne suis pas encore prêt à supporter la remise en question à tout bout de champ en mettant devant le miroir physique. C’est un exercice bien trop difficile parce que le risque que je m’auto-flagelle est trop grand. J’ai peur de moi-même.

Et vous, comment faites-vous votre remise en question ? Vous parlez avec des gens ou vous le faites seul? Je souhaiterais savoir

PARTAGER
Étiqueté avec ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *